Aspect philosophique

Passer la sourie sur les images pour les animer



L'aspect philosophique de ce raisonement et orienté vers l'acte de matèrialiser ce phènomène.

La création d'une énergie indépandante de l'environement dans laquel elle se définit, montre que sa cause première est le facteur anthropique.
Un tel mécanisme ne peut pas être issu du hasard.  La définition même d’un mécanisme nécessite l’intervention d’une conscience raisonnée, pour le concevoir et pour le concrétiser.
Mais l'acte de matèrialiser ce phénomèe est il une reproduction de la nature ? Est il une singularité crée par  la conscience raisonée ?

Dans son fonctionement le mécanisme a besoin d'un détournement artificiel de la loi du moidre effort. S'il est une reproduction de la nature, alors la définition de la loi du mondre effort devient incomplète.

S'il est une singularité issue par la conscience raisonnée, alors la vie a une capacité a faire mieux que la nature.




retour page d'acceuille
FIN